Pierre Perrin-Chassagne, in La Vie crépusculaire [en ligne]

Pierre Perrin-Chassagne
La Vie crépusculaire
[prix Kowalski, 1996]



© Christine-Marie Lorent

À Christine-Marie Lorent qui, d’amour et de patience, lève la lumière plus haut que les jours



« Vivre est émouvant, et la poésie n’est pas autre chose que le relevé sec, tranchant, impitoyable, de cette émotion sans équivalent immédiat. »
Georges Perros, Papiers collés III, 1978



Poème suivant : Un choix

Page précédente — Imprimer cette page — Page suivante